Climat en Lauragais & espaces verts

Des étudiants de l’ENSAT (Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse ont mené une réflexion sur ce thème à notre demande.

Rens CHAZOTTES, Emma DAHMEN, Etienne DUPERRON, Rodolphe ROUSSEL, Adriane SCHNEIDER présenteront leur travaux le 16 février 2017 à la médiathèque de Labège (rue de l’Autan, au village) dans le cadre des animations de la « grainothèque ».

La soirée débutera par un bref rappel des aspects déjà visibles du changement climatique au niveau global et national et de l’évolution prévisible sur notre territoire et le Lauragais.

Les particuliers que nous sommes avons un rôle à jouer pour remédier à cette évolution. Notamment par leurs pratiques quotidiennes pour se loger, se nourrir, se déplacer, … mais aussi pour jardiner !

C’est sur ce dernier aspect que les étudiants de l’ENSAT sont impatients de confronter leurs premières conclusions avec les jardiniers débutants ou confirmés que nous sommes. Et également d’échanger avec vous sur la manière de les améliorer et de les faire connaître au plus grand nombre.

Retrouvez ici leur travaux et la présentation introductive (extrait d’un diaporama de France Nature Environnement)

 

 

 

Mieux respirer sur l’agglomération toulousaine

Bien respirer sur l’agglomération toulousaine … c’est en principe l’objet du projet de Plan de Protection de l’Atmosphère. Ce plans était soumis jusqu’au 6 novembre à enquête publique.

Lauragais en Transition y a jeté un oeil exercé. Le résultat n’est pas brillant. Voici les observations déposées sur le registre d’enquête publique en ligne.

  • absence de prise en compte de l’ozone, polluant majeur pour l’agglomération,
  • déclinaison des modèles nationaux de simulation à l’horizon 2020 intégrant peu les réalités locales
  • impacts sanitaires et économiques de la pollution très insuffisamment pris en considération,
  • impact du changement climatique,
  • observations sur les différentes actions envisagées.

En conclusion, nous rappelons notamment que « Le prolongement de la ligne B jusqu’à Labège, intégré à la simulation 2020 constitue une opération d’infrastructure majeure en terme d’impact sur la qualité de l’air à l’échéance du PPA. Ce prolongement doit impérativement être opérationnel en 2020 pour crédibiliser le PPA. »

Pour plus de détails, voir le lien LETpropobsPPAn